Contate-nos
HUESKER Ltda.
Av. Dr. Sebastião Henrique C. Pontes, 8000 Galpão E
CEP 12.238-365 São José dos Campos - SP
Brasil
Publicações Técnicas
Dubreucq, F. | Bruhier, President Ingénieur E.S.T.P. J. | Gillaud, O.

Une géogrille dans un parc paysager du conseil général du Val de Marne pour se protéger contre les fontis

Resumo

Le Conseil général du Val de Marne réalise l'aménagement d'un parc paysager d'une centaine d'hectares, dont 40 sont sous-minés par une carrière de gypse abandonnée. Cette dernière se situe à environ 45 m de profondeur et présente un état de dégradation responsable de désordres et de risques en surface. Parmi ceux-ci, le plus dangereux pour les personnes se caractérise par la remontée de fontis (effondrements brutaux en forme de cheminée), nécessitant une mise en sécurité de la surface. L'optimisation de celle-ci a orienté le choix vers la mise en place d'une géogrille, enterrée entre 1 et 1,5 m de profondeur, faisant office d'anti-chute. Grâce à un calepinage particulier, cette protection forme un "filet" pouvant atteindre une surface de plusieurs hectares. Le suivi du vieillissement de la géogrille a été envisagé dès le début.

Conclusão

Le Conseil général du Val de Marne a opté pour la mise en sécurité du site, grâce à l'installation d'une géogrille. Il reste sensibilisé aux contraintes dues à cet équipement, mais surtout à ses avantages. Au chapitre des contraintes figurent :

1. l'obligation de conserver la mémoire de la présence de la géogrille afin d'éviter son endommagement,

2. la nécessité de venir traiter tout fontis qui arriverait à la surface,

3. le déboisement préalable à la pose de la géogrille.

4. l'absence de possibilité de reprofilage ultérieur des terrains,

Au chapitre des avantages pour un parc paysager figurent :

1. la rapidité d'exécution,

2. la sécurisation de grandes surfaces à long terme,

3. la diminution sensible du coût de mise en sécurité du sol (environ des 2/3 par rapport à des comblements et des traitements classiques),

4. la visibilité des surfaces traitées au travers des plans de récolement,

5. la meilleure protection des personnes en cas d'apparition de fontis à la surface, ou de fontis en cours de remontée,

6. le maintien du site en zone inconstructible